Découvrez le monde merveilleux de la soie tissée à la main de Jim Thompson

En savoir plus Icon

 Victors Design Agency
vendredi 7 juillet 2017

« A chair should have no rear view. It should be beautiful from all angles" » (Une chaise ne doit pas seulement être belle vue de derrière, elle devrait l'être sous tous les angles) ; c'est ce que disait Hans J Wegner quand il parlait de sa chaise icônique, Shell Chair  (CH07 - smiley chair). Aujourd'hui, un nouveau chapitre vient d'être écrit : le lancement de 16 modèles uniques de la CH017, tous recouverts avec de la soie sélectionnée, tissée à la main Jim Thompson . 16 modèles , à savoir 4 modèles par groupe de couleur : vert jade, bleu saphir, rouge corail et or agrume.

Jim Thompson est né en 1906 et a eu une vie passionnante et cosmopolite. Il a étudié l'architecture, et jusqu'en 1940, il a construit diverses maisons aux États-Unis. Après la capitulation du Japon, il a été envoyé en tant que bénévole en Thaïlande. Il y fut fasciné par la culture asiatique et par la soie thaïlandaise en particulier.  

Thompson a restauré le célèbre hôtel Oriental et s’est ensuite consacré à la soie tissée à la main.
À l'époque, la soie souffrait d'une forte concurrence, causée par l'apparition d'alternatives moins coûteuses, les matières synthétiques industrielles. Thompson a établi un réseau de tisseurs de soie à la main, travaillant à la maison, dont il a amélioré la technique et la qualité de travail. Cette soie était d’abord destinée à la vente locale. Ce furent les premiers pas de son entreprise «The Thai Silk Company » . Avec une salle d'exposition à Bangkok.

Très rapidement, des magasins et des lignes de productions ont fait leur apparition. Et des produits de lifestyle ont été introduits sur le marché.  En 1950, Thompson a ouvert une salle d'exposition dans un endroit iconique, la célèbre Lower Surawong Road à Bangkok. Rapidement, on a donné suite à l'intérêt croissant venant de New York et de Californie, Edna Woolman, la rédactrice en chef charismatique Vogue, étant à l'origine de cette initiative.

Le succès mondial de l'entreprise a été confirmé quand la reine Sirikit de Thaïlande a apparu dans une robe de Pierre Balmain, fabriquée en soie tissée à la main de Jim Thomson, pendant une visite aux États-Unis en 1959. De nombreux projets prestigieux ont suivi, comme la restauration de la chambre Canaletto du Château de Windsor et l'hôtel The Savoy à Londres.

En 1967, la mystérieuse disparition de Jim Thompson a fait la une des journaux. Elle était également à la base de nombreuses spéculations et d'inspiration pour de nombreux livres et films.

La disparition de Jim Thompson ne signifiait pas que son travail allait être oublié, bien au contraire... En 1980, la production du district Pak Thong Chai déménageait vers le nord-est de la Thaïlande. Avec l'intégration totale du processus de production dans toutes ses facettes (de la récolte des cocons de soie à la coloration de l'étoffe).

En 1999, une salle d'exposition a été ouverte à Singapour, et en 2007, Jim Thompson Europe a été édifié à Munich. De nos jours, Jim Thomson USA a 20 salles d'exposition aux États-Unis et au Canada. Il y a quelques années, une salle d'exposition a vu le jour à Paris, rue Saint-Germain-des-Près.  

Jim Thompson est le le plus grand producteur mondial de soie tissée à la main. Et une marque mondiale réputée, aux références imposantes et au portefeuille de clients prestigieux.  Ce n'est donc pas étonnant que Carl Hansen & Son et Jim Thompson collaborent avec la chaise toute aussi iconique CHO7 de Hans J Wegner....

Partager cette article:

Restez informé

Inscrivez-vous à notre newsletter

Nous envoyons une lettre d'infos une fois par mois.

communicatie en grafisch ontwerp door communicatiebureau Lavagraphics